Navigation par thématique
Menu de la section faune

Poissons du Québec

Alose savoureuse

Autres noms communs : Nom scientifique : Nom commun anglais :
Alose blanche, alose atlantique, alose commune Alosa sapidissima American shad

©Sentier CHASSE-PÊCHE
Source : La grande encyclopédie de la pêche

Selon la Loi sur les espèces menacées et vulnérables du gouvernement du Québec, l'alose savoureuse est désignée espèce vulnérable.


Identification

Forme du corps : Corps allongé, haut et fortement comprimé latéralement.

Taille moyenne : 38 cm.

Coloration : Corps argenté avec lustre bleu-vert sur le dos; grande tache noire derrière l'opercule suivie de plusieurs petites taches foncées (parfois peu apparentes).

Traits externes caractéristiques : Mâchoire inférieure emboîtée dans une encoche de la mâchoire supérieure; dents faibles, petites et peu nombreuses; écailles grandes et faiblement attachées; écailles en dents de scie le long du ventre; nageoire caudale profondément fourchue.

Comment différencier l'alose savoureuse du grand corégone :
L'alose savoureuse a:

  • corps plus comprimé latéralement;
  • écailles faiblement attachées;
  • écailles en dents de scie le long du ventre;
  • absence de ligne latérale;
  • absence de nageoire adipeuse.

Habitat

Rivières en période de fraie, autrement en milieu marin (baies côtières et estuaires).

Alimentation

L'alose savoureuse se nourrit principalement de crustacés planctoniques par filtration, parfois aussi de petits poissons en faibles quantités. Elle vit en bancs. Durant la fraie, les reproducteurs mangent peu ou pas du tout.

Reproduction

Saison : Printemps, fin mai et juin.

Type de frayère : Rivières, rarement ou pas du tout en lacs. Au Québec, essentiellement dans la région de Montréal.

Mode : L'alose savoureuse est anadrome. Elle quitte l'eau salée et remonte à sa rivière natale pour frayer. Habituellement, elle fraie pour la première fois à l'âge de 4 ans. La fraie a généralement lieu entre le coucher du soleil et minuit. La femelle est accompagnée de plusieurs mâles. Aucun nid n'est construit. La femelle libère en pleine eau, selon sa taille, entre 20 000 et 600 000 oeufs. Ceux-ci sont transparents, rose pâle ou ambrés et mesurent de 2,5 à 3,5 mm de diamètre. Les oeufs sont transportés par le courant et éclosent après 8 à 12 jours. Les jeunes passent le premier été en rivière et dérivent vers les eaux saumâtres, puis en mer à l'automne jusqu'à maturité. Les adultes retournent en mer après la fraie.

Retour à page Poissons du Québec 


Barre de navigation

| Accueil | Plan du site | Accessibilité | Pour nous joindre | Quoi de neuf? | Sites d'intérêt | Recherche | Où trouver? |

| Accès à l'information | Politique de confidentialité | Réalisation du site | À propos du site | Abonnement aux fils RSSAbonnement |


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2002