Navigation par thématique
Menu de la section faune

Poissons du Québec

Lotte

Autres noms communs : Nom scientifique : Nom commun anglais :
Loche, queue d'anguille Lota lota Burbot

©Sentier CHASSE-PÊCHE
Source : La grande encyclopédie de la pêche

Identification

Forme du corps : Corps allongé et robuste semblable à l'anguille, presque rond en coupe transversale en avant de l'anus et nettement comprimé latéralement vers l'arrière.

Taille moyenne : 35 à 50 cm (0,5 à 1,5 kg).

Coloration : Corps jaune à vert foncé, marbré de taches plus sombres.

Traits externes caractéristiques : Tête triangulaire large; grande bouche légèrement subterminale; dents minces en plusieurs rangées, petit barbillon sur le menton; écailles minuscules; 2 nageoires dorsales (nageoire avant courte et nageoire arrière longue jusqu'à la nageoire caudale); nageoire anale longue jusqu'à la nageoire caudale; nageoire caudale arrondie.

Habitat

Eau froide (15 à 18 °C) et profonde des lacs dans le sud (eau moins profonde les nuits d'été). Également dans les grandes rivières froides plus au nord (été: chenaux à l'embouchure des affluents, rivages rocheux, parfois endroits herbeux des affluents).

Alimentation

La lotte est un prédateur vorace. Elle se nourrit la nuit principalement de poissons (ciscos, corégones, dorés, perchaudes, chabots, épinoches), mais aussi d'insectes aquatiques et d'écrevisses. Par contre, en hiver, elle broute surtout des invertébrés sur le fond, même si les poissons sont toujours disponibles.

Reproduction

Saison : Hiver, janvier à mars.

Type de frayère : Eau peu profonde (0,3 à 1,3 m) sur fond de sable ou de gravier. Généralement baies et hauts-fonds des lacs, aussi en rivière.

Mode : La maturité sexuelle est atteinte à 3 ou 4 ans. La fraie a lieu la nuit. Une douzaine de lottes entrelacées forment une boule d'environ 65 cm de diamètre et se contorsionnent et roulent sur le fond. Aucun nid n'est construit. La femelle dépose au hasard sur le fond de petits oeufs d'environ 1 mm de diamètre. Leur nombre peut dépasser un million et ils éclosent après 30 jours.

Retour à page Poissons du Québec 


Barre de navigation

| Accueil | Plan du site | Accessibilité | Pour nous joindre | Quoi de neuf? | Sites d'intérêt | Recherche | Où trouver? |

| Accès à l'information | Politique de confidentialité | Réalisation du site | À propos du site | Abonnement aux fils RSSAbonnement |


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2002