Navigation par thématique
Menu de la section faune

Poissons du Québec

Poulamon atlantique

Autres noms communs : Nom scientifique : Nom commun anglais :
Petit poisson des chenaux, loche, petite morue Microgadus tomcod Atlantic Tomcod

©Sentier CHASSE-PÊCHE
Source : La grande encyclopédie de la pêche

Identification

Forme du corps : Corps allongé, robuste, presque rond en coupe transversale dans la partie antérieure et aplati vers l'arrière.

Taille moyenne : 15 à 20 cm, jusqu'à 45 cm.

Coloration : Corps brun ou brun olive avec teintes jaunes ou vertes au-dessus de la ligne latérale; dos plus foncé; flancs plus pâles; taches ou marbrures noires peu définies sur le dos, les flancs et les nageoires.

Traits externes caractéristiques : Tête triangulaire, dents petites et nombreuses; petit barbillon sur le menton; écailles minuscules; 3 nageoires dorsales plus ou moins arrondies; 2 nageoires anales plus ou moins arrondies sous les deuxième et troisième nageoires dorsales; nageoires pelviennes en position thoracique avec long filament formé par le deuxième rayon presque deux fois plus long que les autres; nageoire caudale arrondie.

Habitat

Eaux marines côtières peu profondes, eaux saumâtres des estuaires et eaux douces des rivières en période de fraie. Petite population cantonnée dans le lac Saint-Jean.

Alimentation

Le poulamon atlantique, bien qu'il soit le plus petit représentant de la famille des morues, est vorace et se nourrit principalement de petits crustacés, mais également de vers marins, mollusques et poissons (éperlans, épinoches).

Reproduction

Saison : Hiver, décembre et janvier.

Type de frayère : Eau douce ou saumâtre, peu profonde à fond de sable ou de gravier. Estuaires et rivières.

Mode : La maturité est généralement atteinte à 2 ans. Aucun nid n'est construit. La femelle pond, en fonction de sa taille, 6 000 à plus de 65 000 oeufs minuscules (1,5 mm de diamètre) qui se fixent sur le gravier ou le sable du fond. À l'éclosion, après environ 30 jours, les jeunes dérivent vers les eaux saumâtres des estuaires et y passent leur premier été.

Retour à page Poissons du Québec 


Barre de navigation

| Accueil | Plan du site | Accessibilité | Pour nous joindre | Quoi de neuf? | Sites d'intérêt | Recherche | Où trouver? |

| Accès à l'information | Politique de confidentialité | Réalisation du site | À propos du site | Abonnement aux fils RSSAbonnement |


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2002